KONO Tamio (1930 – 2016) États-Unis / Haltérophilie 🟡2 ⚪️1

Sacré à quatre reprises « Monsieur Univers » (photo) un titre symbolique qui récompense à l’époque l’homme à la musculature la plus harmonieuse, l’Américain d’origine japonaise est également double champion olympique d’haltérophilie.

 

Enfant, bien que né en Californie, Tommy Kono est interné dans un camp américain pendant la Seconde Guerre mondiale. Les États-Unis sont en guerre avec le Japon.

 

C’est là qu’un maître japonais également prisonnier l’initie à l’haltérophilie. Il remporte un premier titre chez les légers à Helsinki 1952 et un deuxième chez les mi-lourds quatre ans plus tard à Melbourne 1956.

 

Redevenu poids moyen, il est médaille d’argent à Tokyo 1964.

 

Pendant cette période Tommy Kono sera 4 fois champion du monde dans 4 catégories différentes. Après avoir pris sa retraite, il s’est tourné vers l’entraînement et a conduit les équipes d’haltérophilie aux Jeux de Mexico 1968 et Munich 1972 avant de devenir entraîneur-chef de l’équipe d’haltérophilie des États-Unis aux Jeux de Montréal 1976.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Verified by MonsterInsights