简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español

GALIEN Claudius (129 – 201 av. J.-C) – Pergame

On peut considérer Galien comme l’un des premiers grands médecins de notre ère. Il était tout à la fois chirurgien, physiologiste, chercheurs en anatomie et philosophe.

 

Maquette de la ville de Pergame, telle qu’a dû la connaître Galien

Originaire de Pergame en Turquie, aujourd’hui Bergama, ce médecin a beaucoup voyagé, s’exposant à une grande variété de théories et de découvertes médicales avant de s’installer à Rome. Là, il a servi des membres éminents de la société romaine et a finalement obtenu le poste de médecin personnel de plusieurs empereurs.

 

Galien connaissait parfaitement le corps humain. En raison de l’interdiction de dissections et de vivisections sur les humains, Galien travaillait avec des animaux (singes, cochons). Neanmoins, il encourageait ses élèves à aller voir des gladiateurs morts ou des cadavres échoués afin de mieux connaître le corps humain.

 

Galien fut consulté par certains athlètes lors des Jeux olympiques. Pour améliorer les performances de ses poulains, il recommandait de prendre une mouture de sabot d’âne bouillie dans l’huile et parfumée de pétales de roses. L’histoire ne dit pas si le remède était efficace.

 

Quoiqu’il en soit avec son collègue Hippocrate, qui l’avait précédé quelques siècles plus tôt, ils avaient une piètre idée des entraîneurs considérant « qu’après avoir échoué comme athlète, il devenait entraîneur ».

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español
Verified by MonsterInsights