FLATOW Alfred (1869 – 1942) Allemagne / Gymnastique 🟡3 ⚪️1

Lors des Jeux d’Athènes 1896, Alfred Flatow remporte le concours individuel et le concours par équipe des barres parallèles. À ses deux médailles d’or s’ajoute une troisième au concours par équipe à la barre fixe. A ce titre, il figure parmi les héros du sport allemand étant l’un des premiers champions olympiques de tous les temps.

À titre individuel, il prend la deuxième place à cet agrès et a par ailleurs participé à des compétitions d’athlétisme et d’haltérophilie.

 

Avant sa carrière olympique, Alfred était instructeur de gymnastique. Après les Jeux olympiques, il a écrit des livres sur la gymnastique tout en travaillant comme tailleur.

 

D’origine juive, Flatow fut déporté à l’âge de 73 ans et mourut dans le camp de concentration de Theresienstadt (aujourd’hui Terezin) non loin de Prague, en République Tchèque.

FLATOW Gustav (1875 – 1945) Allemagne / Gymnastique 🟡 2

Son cousin, Gustav Flatow, également double champion olympique par équipe à Athènes 1896 subira le même sort. Lui était parti pour les Pays-Bas en 1933 avec l’arrivée des nazis au pouvoir. Quand l’Allemagne envahit le pays, il parvient à s’échapper. Hélas pour lui, il sera rattrapé en 1943.

 

Auparavant, comme Alfred, Gustav a vécu à Berlin. Lui aussi exercé le métier de tailleur.

 

Déporté dans ce même camp de concentration de Theresienstadt, il y décède à l’âge de 70 ans, victime de la Shoah.

 

Depuis 1987, la Fédération allemande de gymnastique décerne la médaille Flatow, en souvenir d’Alfred et de Gustav, pour leurs excellentes performances gymniques.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Verified by MonsterInsights