French FR English EN Japanese JA Spanish ES

DURAND Pierre (1955) France / Equitation 🟡1

Pierre Durand a voulu devenir champion olympique en voyant, son aĂźnĂ©, Pierre JonquĂšres d’Oriola s’imposer aux Jeux de Tokyo 1964. Il n’est alors qu’un enfant. Mais cette Ă©nergie ne suffit pas Ă  assouvir cette ambition. Il faut du talent et une bonne monture.

 

AprĂšs avoir fait l’acquisition d’un petit cheval noir, turbulent, du nom de Jappeloup, les deux complices, aprĂšs un Ă©chec Ă  Los Angeles 1984, remportent le titre olympique Ă  SĂ©oul 1988 (photo). Afin d’associer son cheval Ă  son succĂšs, Pierre Durant lui accroche la mĂ©daille d’or au garrot avant le tour d’honneur.

 

AprĂšs sa carriĂšre de cavalier, Pierre Durant, qui exerce la profession de juriste a dirigĂ© la FĂ©dĂ©ration Française d’Équitation. Il a renoncĂ© quelque temps plus tard aprĂšs avoir constatĂ© son Ă©chec Ă  unifier les diffĂ©rentes disciplines Ă©questres.

 

Engagé en politique depuis, aprÚs avoir refusé un poste de ministre des sports, il devenu conseiller régional de la Région Nouvelle-Aquitaine. Comme son glorieux modÚle, Pierre JonquÚres dOriola, il est également viticulteur et possÚde une propriété à Saint-émilion.

 

Une fiction de cinéma retrace son parcours olympique et celui de son cheval mythique. Il a été réalisé en 2013.

close

Voulez-vous recevoir chaque jeudi, nos articles de la semaine ?

Rien de plus simple, inscrivez-vous Ă  notre newsletter !

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.