FrenchEnglishSpanish

Tout faire pour des Jeux « verts »

Lors de sa désignation, Pékin s’était engagée à organiser des Jeux «verts, inclusifs, ouverts et propres». Malgré les défis posés par la pandémie COVID-19, les sites de compétition et l’infrastructure des Jeux sont actuellement en bonne voie d’être achevés d’ici la fin de l’année. Depuis le début des préparatifs des Jeux, le comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de 2022 accorde la priorité absolue au développement durable, conformément aux réformes introduites dans l’Agenda olympique 2020.

Logo des Jeux de Pékin 2022

S’appuyant sur l’héritage réussi des Jeux de Beijing 2008, Beijing 2022 capitalisera sur les sites existants. Sur les 44 sites et installations prévus au total, 25 seront rénovés à partir des sites existants, 6 seront temporaires et 6 installations faisaient partie de la candidature de la ville avant même le succès de la candidature olympique d’hiver de Beijing. Ainsi, le «Water Cube», le site de natation de 2008, a été transformé en «Ice Cube», avec une patinoire convertible qui peut être utilisée pour des événements de curling. Le fameux nid d’oiseau mettra en scène la cérémonie d’ouverture et de clôture, comme il y a 12 ans.
À Zhangjiakou, l’une des trois zones de compétition, la station de ski existante a été modernisée pour devenir le site de ski et de snowboard freestyle pour les Jeux de Beijing 2022.
La structure principale de l’Anneau national de patinage de vitesse, le seul nouveau site de sports sur glace, a été récemment achevée. Surnommé le «ruban de glace», il pourra accueillir du hockey sur glace, du patinage artistique, du curling et d’autres sports sur glace après les Jeux. Tous les sites de Pékin pourront non seulement accueillir des événements internationaux et nationaux après les Jeux, mais seront également ouverts au public.
Lors de la conception du Centre national de ski alpin et du Centre national de glisse, une attention particulière a été accordée à l’utilisation après les Jeux, car le ski alpin, le bobsleigh, le skeleton et la luge n’étaient pas aussi familiers au public chinois. Par conséquent, des itinéraires de ski ont été développés dans les environs, spécialement pour les skieurs amateurs, tandis que les pistes de compétition resteront en place pour les compétitions de haut niveau.

Des normes vertes ont été mises en œuvre pour couvrir la construction des sites, des plans sont en place pour garantir une empreinte carbone minimale et une technologie innovante est utilisée pour garantir que tous les sites olympiques utilisent 100% d’énergie renouvelable.

close
Envie de recevoir nos articles par email ?

Inscrivez-vous à notre newsletter !

AUCUN COMMENTAIRE

Désolé, les commentaires ne sont pas autorisés sur cet article