Français FR English EN Italiano IT

Noël avant l’heure en Seine Saint-Denis

Les trois piscines temporaires qui seront utilisées pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 sont d’ores et déjà proposées aux citoyens de Seine-Saint-Denis.

A l’issue du conseil d’administration qui s’est déroulé le 17 décembre, le Comité d’organisation de Paris 2024 a de nouveau précisé que ces bassins temporaires de 50 m installées à La Défense Arena de Nanterre où se dérouleront les compétitions de natation, de paranatation et le water-polo, ainsi que la piscine d’échauffement des épreuves de natation artistique et plongeon du centre aquatique de Marville en cours de construction seront offert à des communes de Seine Saint-Denis.

Les élus du département intéressés ont jusqu’au 5 février 2021 pour exprimer leur intérêt à hériter des piscines temporaires avant de soumettre un dossier technique d’ici la fin mai. Les municipalités ou intercommunalités qui se porteront candidates vont devoir imaginer notamment la possibilité de diviser en deux les bassins qui seront aux dimensions olympiques de 50 m sur 25. Les intercommunalités devront également pouvoir assumer le coût de la construction dans lequel viendra s’insérer la piscine.

Pour le président du département, Stéphane Troussel, « Ces piscines vont nous permettre de développer nos infrastructures publiques en matière de baignade, ce qui manque particulièrement à la Seine-Saint-Denis, alors qu’un enfant sur deux qui arrive au collège ne sait pas nager», a t-il déclaré.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT