Français FR English EN Italiano IT

BENOIT Joan (1957) États-Unis / Athlétisme 🟡1

C’est la première femme à inscrire son nom au palmarès du marathon féminin lors des Jeux de Los Angeles 1984. Elle mérite d’autant plus son titre qu’elle s’est imposée au terme d’une échappée solitaire de plus de 30 Km. Échappée dès le 5ème kilomètre, ses adversaires ne reverront plus son dossard et sa célèbre casquette blanche. Il faut dire qu’elle avait l’habitude, seule, de courir 200 km par semaine.

Benoit s’est lancé dans la course de fond pour se remettre d’une jambe cassée lors d’une séance de ski.

D’ailleurs tout au long de sa carrière, elle n’a pas été épargnée par les blessures comme celle qu’elle subit quelques mois avant les Jeux de Los Angeles. Elle doit subir une opération au genou par arthroscopie. Heureusement, elle récupère plus vite que prévu et trois mois plus tard remporte le succès qu’on connaît.

 

Par la suite, Joan Benoit continuera de courir et remporter de nombreux marathons allant jusqu’à créer une course chez elle dans le Maine. Sa dernière victoire sur un semi-marathon remonte à 2003, à 46 ans, elle s’impose chez les femmes et n’est battu que par six hommes, tous beaucoup plus jeunes qu’elle.

Elle a même couru les sélections américaines pour les Jeux de Pékin 2008 et a réalisé le meilleur temps… des plus de 50 ans. Joan Benoit figure au Temple de la renommée nationale de l’athlétisme International depuis 2004.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT