FrenchEnglishJapaneseSpanish

Des taxis volants à LA 2028

Le cinéaste Français Luc Besson l’avait imaginé, plusieurs sociétés sont en train de le réaliser : le taxi volant.
Les premiers à s’y être intéressés sont des canadiens dont le prototype s’appelle Korben (image Korben Imaginactive), comme Bruce Willis, le héros de Luc Besson dans le Cinquième Élément.

Il s’agit d’un concept de taxi volant sur lequel travaille la société Bombardier, munie de quatre propulseurs électrique et d’un mécanisme de contrôle intelligent qui rendrait le vol aussi facile que la conduite d’une voiture. Il pourrait être utilisé pour transporter jusqu’à 4 passagers dans les grandes villes.

 

Voilà que désormais la société Uber développe une technologie pour lancer des taxis volants à temps pour les Jeux olympiques et paralympiques de Los Angeles 2028.

 

Hyundai vient de rejoindre le programme dans lequel travaille également les sociétés d’aéronautique Embraer et Pipistrel Aircraft. Le service s’appelle provisoirement Uber Air et la société prévoit de superviser à terme la production de 10.000 avions électriques par an.

Avec autant de véhicules qui devraient sillonner le ciel de Los Angeles, la société prévoit de construire des «skyports» où les passagers peuvent embarquer dans des avions en route vers un autre hub. Pour l’instant, l’heure de vol se situerait autour de 600 euros, autant dire qu’elle ne serait réservé qu’à une clientèle privilégiée, voire aux athlètes et leurs accompagnateurs. Toutefois cette solution pourrait permettre de désengorger les voies de circulation olympique pour les spectateurs.

 

 

close

Voulez-vous recevoir chaque jeudi, nos articles de la semaine ?

Rien de plus simple, inscrivez-vous à notre newsletter !

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.