Français FR English EN Italiano IT

Xi Jinping visite les sites olympiques

Le président chinois Xi Jinping a visité les sites de compétition de Zhangjiakou situés à environ 200 kilomètres à l’ouest de Pékin. C’est l’un des trois lieux de compétition avec Pékin et Yanqing. Comme Yanqing, situé en amont, Zhangjiakou est relié à la capitale chinoise par une ligne ferroviaire à grande vitesse.

Le président chinois l’a emprunté et visité la gare de Taizicheng, proche du village des athlètes, du Centre national de saut à ski et du Centre national de biathlon.

 

Zhangjiakou doit accueillir des compétitions de saut à ski, de snowboard, de ski acrobatique, de ski de fond, de combiné nordique et de biathlon pendant les Jeux.

 

Pendant sa visite, le président chinois a pu saluer les nombreux jeunes chinois (photo ci-dessus) qui s’adonnent désormais au ski. On rappelle qu’un des objectifs, sinon le premier, en organisant les Jeux de Pékin 2022 est de convertir 300 millions de chinois à la pratique des sports d’hiver.

 

La volonté de Jeux verts

Zhangjiakou est également le site du premier réseau électrique continu flexible au monde. Le réseau garantira que les Jeux d’hiver de Pékin 2022 soient durables. Ils permettront d’utiliser à 100 % l’énergie verte. La technologie peut fournir 14 milliards de kilowattheures d’électricité propre chaque année, répondant aux besoins en électricité de 26 sites olympiques d’hiver dans les zones de Pékin, Yanqing et Zhangjiakou.

Le projet peut également aider à économiser 4,9 millions de tonnes de charbon standard et 12,8 millions de tonnes d’émissions de dioxyde de carbone, dit-on.

 

Lors de la dernière COP-26 à Glasgow, la Chine a été taxée d’être l’un des plus gros consommateurs de charbon au monde.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT