French FR English EN Japanese JA

Tout plaide pour la présence de spectateurs

La commission exécutive du CIO a beaucoup évoqué les Jeux de Tokyo 2020 hier. Les dernières recommandations mises en œuvre ont été au centre des débats. En filigrane se posait la question de la décision d’autoriser les spectateurs aux Jeux Olympiques. La tendance s’avère positive.

 

A l’occasion de la deuxième journée de la commission exécutive, le comité d’organisation de Tokyo 2020 a hier fait un rapport sur ses préparatifs avec le CIO. C’est le directeur exécutif des Jeux Olympiques, Christophe Dubi (photo), qui a été amené à le commenter. Il l’a qualifié d’« extrêmement approfondi ».

 

Des mises à jour ont été fournies concernant un certain nombre d’événements tests qui ont eu lieu dans la capitale japonaise.

Un calendrier a également été donné pour la publication de la troisième et dernière série des playbooks. Il s’agit des guides auxquels devront se conformer toutes les personnes qui se rendent aux Jeux. Ils devraient être publiés la semaine prochaine, selon le CIO.

La troisième édition sera la dernière édition, mais le protocole pourra encore être mis à jour après cela, si les conseils des experts de la santé changent. Reste en effet une question, elle concerne la présence des spectateurs.

Tout plaide en faveur de la présence de spectateurs aux Jeux

Même si le taux de vaccination au Japon est toujours faible avec seulement 4% de la population entièrement vaccinée, le gouvernement s’est engagé à accélérer le processus et à administrer 40 millions d’injections d’ici fin juin. Il faut dire que le Premier ministre, Yoshihide Suga est toujours très favorable à la présence d’un public nombreux au Jeux. C’est pour lui, le seul moyen de rendre cet événement inoubliable.

Le Premier ministre est encouragé dans sa volonté d’avoir des Jeux populaires, après ce sondage qui indiquent que les tokyoïtes sont désormais favorables à la tenue des Jeux. Le pouls d’une opinion favorable est encourageant après des semaines de défiance.

 

Aujourd’hui des compétitions professionnelles se déroulent au Japon avec au moins 5000 spectateurs. D’autres se tiennent avec 50% de la capacité des enceintes sportives. La tentation de doubler cette jauge pour les Jeux dans les grandes enceintes est aujourd’hui sur la table.

 

Toutefois au moment de prendre sa décision, nul doute que le Premier ministre pèsera le pour et le contre. Il a déjà été suffisamment critiqué pour sa gestion de la crise sanitaire. Il ne peut plus se permettre d’être responsable d’une nouvelle vague pandémique.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.