FrenchEnglishSpanish

Deux porte-drapeaux possibles

Le Comité international olympique (CIO) a décidé mercredi d’autoriser deux porte-drapeaux par nation, contre un seul jusqu’alors, pour la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Tokyo 2020. La mesure n’est pas obligatoire mais facultative. Dans un souci d’équilibre des sexes, le CIO a également décidé que chaque délégation présente à Tokyo devra compter « au moins une athlète femme et un athlète masculin ». Selon le CIO, les Jeux de Tokyo 2020 « seront les premiers Jeux olympiques de l’histoire où l’équilibre entre les sexes sera respecté, avec 48,8 % de femmes parmi les participants ».

Comme pour les Jeux de Rio 2016 où le judoka Teddy Riner avait été choisi, les porte-drapeaux de la délégation française pour la cérémonie d’ouverture des Jeux de Tokyo seront élus à l’issue d’un vote de sportifs désignés ambassadeurs de leur fédération olympique (deux maximum par fédération, un homme et une femme).

close
Envie de recevoir nos articles par email ?

Inscrivez-vous à notre newsletter !

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.