SIDYAK Viktor (1943) URSS – Biélorussie / Escrime 🟡4 ⚪️1 🟠1

C’est la lecture des « Trois Mousquetaires » d’Alexandre Dumas qui inspire à Viktor Sidyak son envie de faire de l’escrime. Membre de la grande équipe soviétique du sabre vainqueur des tournois olympiques de Mexico 1968, Montréal 1976 et Moscou 1980, Viktor Sidyak et ses partenaires ont concédé la défaite en finale des Jeux de Munich 1972.

 

Le Biélorusse n’aura pas le temps de se lamenter de sa défaite puisqu’il va remporter le tournoi individuel et engranger ainsi sa quatrième médaille d’or.

 

Lors de ces Jeux, il a dû disputer la finale par équipe avec son œil droit bandé après avoir été blessé par un fragment de la lame de son adversaire italien.

 

Après avoir été entraîneur d’un club italien au terme de sa carrière sportive, Sidyak est retourné en Biélorussie où il est devenu président de la Fédération nationale… de boxe.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Verified by MonsterInsights