FrenchEnglishJapaneseSpanish

Sans les américains, des Jeux au rabais

Le nouveau président américain Joe Biden pourrait largement contribuer au succès des Jeux olympiques de Tokyo 2020 en permettant à l’équipe américaine (la meilleure au monde) de se rendre aux Jeux à condition que son administration s’attaque avec force à freiner la pandémie de coronavirus qui tous les jours fait des ravages aux États-Unis.

Les derniers chiffres sont alarmants. Depuis le début de la pandémie, la courbe ne cesse de monter. Déjà plus de 12 millions d’américains ont été contaminés et plus de 250.000 personnes y ont laissé la vie.

Si le pays ne parvient pas à freiner la pandémie, l’absence des sportifs américains aux Jeux de Tokyo 2020 pourrait être inéluctable. Voilà qui inquiète les organisateurs japonais pour l’intérêt médiatique (et pas seulement) que représente les Jeux.

 

Dans une interview accordée au journal japonais Mainichi Shimbun, le rédacteur en chef d’Arounds The Rings, spécialiste du mouvement olympique, Ed Hula considère que pendant que l’administration Trump laisse courir le virus dans le pays se reposant sur une stratégie de vaccination à courte ou moyenne échéance, l’équipe Biden déjà au travail, a pris le problème à bras le corps.

Sans les américains, des Jeux au rabais

Les États-Unis sont pour l’heure en capacité d’envoyer la plus importante délégation aux Jeux, mais les conditions d’entrainements des athlètes sont compliquées. Ils ne peuvent plus voyager et doivent le plus souvent lutter contre la pandémie au sein de leur propre famille. Voilà pourquoi chacun espère que Biden sortira le pays de ce sombre hiver.

 

L’engagement de Biden de rejoindre l’Organisation mondiale de la santé après le divorce engagé par son prédécesseur, devrait contribuer à une meilleure lutte contre le virus et une meilleure coordination de la distribution équitable des vaccins lorsqu’ils seront disponibles. Voilà l’enjeu auquel l’administration Biden va être confrontée s’agissant des seuls Jeux olympiques. Mais bien d’autres problèmes à résoudre attendent le nouveau titulaire de la Maison Blanche.
S’agissant des Jeux olympiques, le temps qui passe ne joue pas en sa faveur. Biden ne sera en poste que le 20 janvier prochain et d’ici là, la pandémie va encore gagner du terrain.

 

Le nouveau président américain a déjà assisté aux Jeux, comme vice-président, c’était à Vancouver 2010 (photo) lorsqu’il était venu soutenir ses compatriotes aux Jeux d’hiver. Il est espéré, comme président cette fois, dix ans plus tard à Tokyo. Personne ne le dit, mais beaucoup le pensent, Joe Biden serait un invité très chaleureusement accueilli en juillet prochain à Tokyo si les américains pouvaient être du voyage.

close

Voulez-vous recevoir chaque jeudi, nos articles de la semaine ?

Rien de plus simple, inscrivez-vous à notre newsletter !

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.