Chinese (Simplified) ZH-CN French FR English EN Japanese JA

La renaissance de Rikako Ikee

C’est une merveilleuse récompense que celle que vient d’obtenir la nageuse japonaise Rikako Ikee. Elle vient de décrocher son billet pour les Jeux de Tokyo 2020 et participer au relais 4×100 m 4 nages.

 

A priori, rien d’extraordinaire pourrait t-on dire ! Mais c’est tout le contraire.

 

Si son temps sur 100 m papillon était suffisant pour devenir championne du Japon, il était insuffisant pour se qualifier individuellement pour les Jeux.

Pourtant ce résultat est tout simplement, extraordinaire. Le logo sur son bonnet de bain où il est inscrit « Renaissance » veut tout dire. Rikako Ikee vient de se relever d’une terrible maladie.

Une lutte acharnée contre la maladie

La renaissance de Rikako Ikee qui fond en larmes après sa qualification

Il y a deux ans, lors d’un stage en Australie, Rikako Ikee a ressentie les premiers symptômes d’un mal être. Rentré en urgence au Japon, on lui a diagnostiqué une leucémie.

 

Après 10 mois de traitement, la jeune nageuse japonaise de 20 ans est ressortie de l’hôpital avec la volonté de se qualifier pour les Jeux, disputés chez elle à Tokyo.

Nul doute que pour elle, le report d’un an aura été une bénédiction.

Elle avait un supporter de poids, le président du CIO en personne. Thomas Bach qui lui avait adressé un message après son retour dans les bassins en mai 2020  » Continuez de rêver, Rikako Ikee. Toute la famille olympique est derrière vous ». Thomas Bach l’a de nouveau félicité après sa qualification.

 

Véritable star au Japon, celle qui à 17 ans était considérée comme l’un des plus grands espoirs de la natation mondiale avec 6 médailles d’or lors des Jeux asiatiques, revient de loin. La jeune japonaise a sans doute travaillé beaucoup plus fort que tous ses camarades de l’équipe japonaise. Elle est aujourd’hui récompensée.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.