Français FR English EN Italiano IT

On teste à grande échelle et déjà 72 cas positifs

Au moment où les villages olympiques ouvrent leurs portes, le Comité international olympique (CIO) informe que 72 tests positifs au COVID-19 ont déjà été signalés. C’est la preuve que le dispositif fonctionne indique le CIO.

 

L’organisation internationale du sport précise que 2586 tests ont été effectués à l’aéroport international de Pékin au cours de la période, entraînant 39 cas confirmés. Les 33 cas restants ont été détectés à partir de 336.421 tests effectués dans le système en boucle fermée. Un dispositif qui sépare les participants aux Jeux, de la population chinoise.

 

Les personnes testées positives ont été isolées et les contacts étroits identifiés, selon le CIO. L’organisation estime que le processus montre que le dispositif énoncé dans les playbooks pour Pékin 2022 fonctionne.

 

Ceux qui reçoivent un résultat positif des tests à l’aéroport suivis d’un test d’une confirmation négative devront recevoir un autre résultat négatif d’un test supplémentaire avant d’entrer dans la boucle fermée.

Les athlètes et les participants aux Jeux dont le test est positif et qui sont asymptomatiques seront libérés de l’isolement une fois qu’ils auront deux résultats négatifs consécutifs au test de réaction en chaîne par polymérase (PCR) à 24 heures d’intervalle.

Quoiqu’il en soit, tous les participants aux Jeux sont soumis à des tests PCR quotidiens en Chine.

Des tests plus élevés que pour le grand public

« Pour les Jeux, le test est fixé à un niveau très sensible car ce que nous voulons réaliser n’est pas de faire entrer Omicron dans le système en boucle fermée » a déclaré le Docteur Brian McCloskey qui pilote le groupe d’experts à Pékin.

Le CIO a mis en évidence les tests avant le départ dans le pays d’origine, à l’aéroport de Pékin et dans la boucle fermée, avec plusieurs étapes considérées comme essentielles pour réduire le risque que des personnes incubant le virus entrent dans la bulle.

 

Ce dispositif rigoureux entre en oeuvre au moment où les trois villages olympiques – deux à Pékin et un à Zhangjiakou – accueillent désormais les athlètes pour les Jeux Olympiques d’hiver de Pékin 2022, 12 jours avant la cérémonie d’ouverture. On précise qu’il s’agit d’une pré-ouverture puisque officiellement les villages olympiques ouvriront leurs portes jeudi prochain.

 

Le CIO pense avoir l’assurance que l’ensemble des participants aux Jeux seront vaccinés à 100% à l’exception de la snowboardeuse suisse, Patrizia Kummer.

 

Elle est déjà arrivée en Chine bien avant tous les autres athlètes étrangers. Seule athlète déclarée non vaccinée, elle est actuellement soumise à une quarantaine de 21 jours dans un hôtel de la capitale chinoise (photo compte Twitter).

Elle va devoir encore patienter avant de revoir la neige.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT