French FR English EN Japanese JA Spanish ES

NÉRON (37- 68) – Rome / Course de chars 🟡3

Le tyran fou et sanguinaire qui règne sur Rome jusqu’en 68 de notre ère a participé aux Jeux olympiques et s’est vu décerner de nombreuses récompenses. Lucius Domitius Tiberius Claudius Nero, féru de culture grecque… mais un peu dérangé, fit donc avancer d’une année la 211e olympiade en 67 après J.-C afin de participer à une course de chars à dix chevaux qu’il remporta évidemment. Tous les autres concurrents ayant préféré le forfait à une mort certaine en cas de victoire.

 

Le pire, c’est que pendant la course, Néron était ivre et il fit une chute. Il eut tout le temps de se relever et franchir la ligne d’arrivée. Le ridicule ne tuant pas, il fit parvenir un million de sesterces aux arbitres et organisateurs à qui il devait sa victoire. Il est même allé jusqu’à tenir son propre discours de remerciements considérant qu’on venait de lui offrir un « cadeau si grand que vous n’auriez pas osé me le demander ».

 

Il fit même ajouter deux épreuves dans lesquelles il excellait, le chant et le pantomime où il s’imposa étant seul en lice.

 

Dans la foulée, il fait jeter les bustes et statues des anciens vainqueurs afin de ne plus commémorer leur souvenir. Toutefois, on lui doit d’avoir créer sur site « une maison des athlètes » qui sera terminée par l’un de ses successeurs, l’empereur Domitien.

Le triomphe et puis la fin

Il rentre ensuite à Rome, une couronne d’olivier sur la tête. Un an plus tard, il sera renversé pour le bien de l’humanité et des Jeux olympiques.

 

Mais ces nombreuses tromperies aux Jeux n’étaient rien comparées au meurtre de Britannicus, de celui de sa mère Agrippine et de la mise à feu et à sang de Rome, quelques années avant son repos éternel.

Néron s’est suicidé. C’est cette scène que le peintre russe Vassily Smirnov a peinte lors d’un séjour à Rome au 19ème siècle. On peut la voir au Musée d’état de Saint Petersbourg.

 

La chaîne Arte a toutefois tenté de réhabiliter l’image de ce tyran dans un documentaire qu’elle a produit et que vous pouvez visionner en suivant ce lien.

close

Voulez-vous recevoir chaque jeudi, nos articles de la semaine ?

Rien de plus simple, inscrivez-vous à notre newsletter !

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.