FrenchEnglishSpanish

LONGO Jeannie (1958) France / Cyclisme (1 – 2 – 1)

Le rêve de la meilleure cycliste mondiale dans les années quatre-vingt et quatre-vingt-dix est de devenir championne olympique. Elle a tout gagné (notamment 13 titres mondiaux), sauf ce titre ! Aux Jeux, elle ne sera jamais épargnée par la poisse. En 1984, elle est victime d’un saut de chaîne alors qu’elle va s’imposer. Elle connaît également l’échec à Séoul et à Barcelone. Elle doit attendre les Jeux d’Atlanta 1996 pour y parvenir enfin. Elle place un démarrage foudroyant à quelques kilomètres de l’arrivée et termine détachée. Elle vient enfin de réaliser son rêve olympique ! Quelques jours plus tard, elle tente le doublé avec le contre-la-montre. Une fois encore, elle échoue au pied de la plus haute marche.

De nouveau présente à Sydney à près de 42 ans, Jeannie Longo participe à ses cinquième Jeux olympiques. Une fois encore elle tente de remporter la médaille d’or dans le contre-la-montre. Une fois encore elle échoue de peu. Elle est seulement médaillée de bronze. Mais la championne française est insatiable. Elle veut tout gagner en plus de ses nombreux succès sur route.

À Mexico en 1996, elle s’aligne sur l’épreuve du record du monde de l’heure. En soixante minutes, elle réalise 48,159 Km. Le record tient toujours. Encore présente aux Jeux d’Athènes puis ceux de Pékin à presque cinquante ans, la grenobloise reviendra bredouille, mais la performance n’en est pas moins remarquable.

Néanmoins sa toute fin de carrière sera ternie par une controverse. En 2011, il est annoncé qu’elle a manqué par trois fois à ses obligations de localisation dans le cadre de la lutte antidopage au cours des 18 derniers mois. La Fédération française de cyclisme refusera de la suspendre considérant que ce n’est plus une athlète de haut niveau. Pourtant quelques mois auparavant, elle avait remporté un ultime titre de championne de France du contre-la-montre. Par ailleurs, son mari Patrice Ciprelli a été condamné en appel cette année-là pour avoir importé des produits dopants. Il a nié les faits jusqu’au bout estimant avoir été victime d’une cabale pour empêcher Jeannie Longo de participer aux Jeux de Londres 2012, ce qui était son projet en dépit de ses… 54 ans.

close
Envie de recevoir nos articles par email ?

Inscrivez-vous à notre newsletter !