FrenchEnglishSpanish

Les russes ont payé leur dette à World Athletics

La Fédération panrusse d’athlétisme (ARAF) a remboursé la dette contractée auprès de l’Association mondiale d’athlétisme (World Athletics) dans son intégralité, y compris une amende de 5 millions de dollars et divers coûts associés à l’affaire Lysenko d’un montant de 1,31 million de dollars.
Hier, le service de presse du ministère des Sports de la Fédération de Russie a diffusé un message indiquant que ce département avait alloué une subvention unique à l’ARAF pour le développement de l’athlétisme, y compris le remboursement de la dette envers World Athletics.
A l’origine, le Conseil mondial de l’athlétisme avait infligé une amende de 10 millions de dollars à l’ARAF pour des violations des règles antidopage et l’implication de l’ancienne direction dans la falsification des documents du sauteur en hauteur Danil Lysenko. La fédération panrusse d’athlétisme se devait de payer un peu plus de 6 millions de dollars à World Athletics avant le 1er juilllet.

Le montant requis n’ayant pas été trouvé à cette date, le ministre des Sports de la Russie Oleg Matytsin a envoyé une lettre à World Athletics demandant une prolongation. Cette dernière, par la voix de son président Sebastian Coe a reporté la date limite de paiement au 15 août. Dans le même temps, il a recommandé au congrès extraordinaire de l’organisation d’exclure complètement l’ARAF de World Athletic, si la dette n’était pas remboursée à la date indiquée. Dans ce cas de figure tous les athlètes russes, sans exception, seraient privés de la possibilité de participer à des compétitions internationales, dont les Jeux olympiques, même avec un statut neutre, sous bannière olympique.

Comme indiqué dans le communiqué de presse de la Fédération panrusse d’athlétisme, elle doit maintenant envoyer à World Athletics un plan visant à introduire une culture de tolérance zéro au dopage. Le plan est en cours d’élaboration par un groupe de travail qui comprend des représentants de l’ARAF, du Comité olympique russe, du ministère des Sports et de la RUSADA (l’agence russe antidopage). Il sera basé sur les recommandations de World Athletics et doit être accepté au plus tard le 30 septembre.
C’est cette seule condition qui permettra aux athlètes russes de participer à des compétitions internationales avec un statut neutre et donnera à l’ARAF l’opportunité de commencer le processus de restauration de l’adhésion à World Athletics.

close
Envie de recevoir nos articles par email ?

Inscrivez-vous à notre newsletter !