French FR English EN Japanese JA Spanish ES

Les Jeux toujours, mais protocoles réduits

Le gouvernement japonais a dû monter au créneau ce dimanche pour déclarer qu’il restait déterminé à organiser les Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo 2020 en juillet prochain après la tempête médiatique internationale déclenchée par les commentaires de l’un de ses principaux ministres.

« Nous avons décidé des lieux et du calendrier (pour les jeux), et les personnes impliquées travaillent à des préparatifs, y compris la lutte contre les infections », a déclaré le secrétaire en chef du cabinet Katsunobu Kato, le principal porte-parole du gouvernement, lors d’une émission télévisée.

 

Les assurances de Kato sont intervenues après que l’agence Reuters a publié un article citant le ministre japonais de la réforme administrative et réglementaire et ancien ministre des Affaires étrangères, Taro Kono, qui affirmait que le sort des jeux « pouvait aller dans les deux sens ».

 

C’est la première fois qu’un membre de haut rang du gouvernement japonais exprime un doute sur le report des Jeux en juillet. Il devra désormais s’acquitter d’une charge supplémentaire, c’est lui qui sera en charge du déploiement des vaccins contre le coronavirus dans le pays avec pour but de commencer d’ici fin février. Le Japon a commandé 144 millions de doses au laboratoire Pfizer, dont 120 millions seront livrées d’ici fin juin.

 

Enfin, c’est le Premier ministre Yoshihide Suga qui est à son tour monté au créneau en début de semaine. Il a promis de maîtriser la pandémie de coronavirus « dès que possible », tout en réitérant sa détermination à accueillir les Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo 2020. Il a déclaré que ces Jeux seront la preuve de la victoire de l’humanité contre le virus.

Défilés réduits

La cérémonie d’ouverture à Rio 2016, loin des contraintes du moment.

En attendant, les organisateurs des Jeux olympiques de Tokyo viennent à leur tour de déclarer ce lundi qu’ils seraient contraints de réduire le défilé des nations tant pour la cérémonie d’ouverture que pour la cérémonie de clôture.

 

Si par définition, 11.000 athlètes sont invités à participer habituellement à la cérémonie d’ouverture, cette fois, en raison de la demande des organisateurs de limiter les séjours au village olympique, les sportifs de la deuxième semaine des Jeux, à commencer par les athlètes seront de fait absent de la cérémonie d’ouverture. Ils représentent le plus gros contingent.

Ils devront vraisemblablement se contenter de la cérémonie de clôture à laquelle, les sportifs de la première semaine, les nageurs principalement, ne participeront pas.

 

De fait, 5000 à 6000 athlètes potentiels participeront aux cérémonies.

 

LIRE AUSSI

Court séjour pour les athlètes

close

Voulez-vous recevoir chaque jeudi, nos articles de la semaine ?

Rien de plus simple, inscrivez-vous à notre newsletter !

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.