Français FR English EN 日本語 JA

Le village olympique des athlètes est ouvert

Le village des athlètes a officiellement ouvert ses portes aujourd’hui, 10 jours avant le début des Jeux. L’ambiance habituellement festive va laisser place à l’inquiétude liée à la nouvelle vague de contaminations au coronavirus. Les tests quotidiens et le port de masques font partie des précautions strictes appliquées aux quelques 18.000 athlètes et officiels qui vont y séjourner.

 

Le village olympique de Tokyo parait impressionnant. Sur 44 hectares du quartier du front de mer de Harumi,  21 bâtiments résidentiels et réfectoires ont été construits. Il servira de base aux athlètes jusqu’à trois jours après la cérémonie de clôture, le 8 août.

 

L’ouverture du village est intervenue un jour après l’entrée en vigueur d’un nouvel état d’urgence à Tokyo. De plus en plus de délégations olympiques ont commencé à arriver au Japon depuis le début de ce mois pour des camps d’entrainement. Elles rejoindront le Village olympique au maximum cinq jours avant leur compétition et au plus tard, elles devront en être partie, deux jours après.

 

Déjà, deux membres de l’équipe ougandaise, un athlète serbe et un membre de la délégation israélienne ont été testés positifs au COVID-19. Cela n’a pas manqué de susciter des inquiétudes quant à savoir si les contrôles aux frontières du Japon peuvent se prémunir du virus.

Une clinique 24/7

C’est dans ce sens que sur place, une clinique du village fonctionne 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 pour permettre de réaliser des tests de réaction en chaîne par polymérase sur les patients suspects. Il s’agit d’isoler ceux dont le virus est confirmé. Selon le degré des symptômes, les personnes infectées seront soit hospitalisées, soit mises en quarantaine. Un hôtel désigné à l’extérieur du village a été prévu pour cela.

Les habitants du village ne sont autorisés à se rendre que dans les endroits qu’ils ont définis dans leurs plans d’activités à l’avance. Il leur sera interdit de se promener librement en dehors du site ou de visiter des lieux touristiques. Ils ne pourront pas se rendre dans les restaurants et des bars des environs.

Le réfectoire

Il leur est conseillé de garder une distance physique, y compris lorsqu’ils mangent dans la salle à manger principale. Ce réfectoire servira jusqu’à 45.000 repas par jour. Ils pourront y consommer de la cuisine japonaise, occidentale et asiatique, mais aussi de la cuisine halal, végétarienne, voire sans gluten.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN 日本語 JA