Français FR English EN

Spectateurs sous contrôle pour le relais de la flamme

Le comité d’organisation des Jeux de Tokyo 2020 a tranché. La cérémonie d’ouverture du relais de la flamme olympique le 25 mars se tiendra sans spectateurs. Une mesure prise bien évidement pour éviter la propagation du nouveau coronavirus. Mais une décision lourde de conséquence pour l’ambiance d’un tel événement.

La cérémonie doit se dérouler au centre national de football J-Village de Fukushima. Un lieu stratégique qui avait servi de base de première ligne pour gérer la crise nucléaire déclenchée par le tremblement de terre et le tsunami de mars 2011.

Seuls les participants et invités de l’événement pourront assister à la cérémonie.

 

Le J-Village d’où partira la flamme le 25 mars

Ce sont les membres de l’équipe nationale japonaise de football, vainqueur de la Coupe du Monde 2011 en Allemagne qui seront les premières porteuses. Elles sont baptisées les Nadeshiko Japan.

Une centaine d’enfants de la ville de Naraha, au sud de la centrale nucléaire dévastée de Fukushima, où se trouve le J-Village, doivent encourager le premier coureur.

Le deuxième jour, le relais de la flamme se déroulera dans la station de ski d’Inawashiro. A cette occasion, l’ancien skieur de bosses, Sho Endo qui avait participé aux Jeux de Vancouver 2010 et Sotchi, quatre ans plus tard sera invité à dévaler une pente avec les élèves de l’école de ski.

Tous ont eu l’occasion de répéter la cérémonie ces derniers jours (photo) avec une fausse torche. La flamme restera trois jours dans la préfecture de Fukushima.

On arrête tout si le public est trop nombreux

Lors des étapes suivantes, les spectateurs au bord de la route seront autorisés. Toutefois, les organisateurs de Tokyo 2020 ont admis que le relais de la flamme olympique pourrait être suspendu si les foules étaient jugées trop nombreuses à tout moment.

Dans un premier temps, des annonces d’avertissement de dispersion seraient faites en japonais à partir du véhicule de tête du convoi de relais. Les organisateurs ont averti qu’il y aurait « une orientation plus forte » et le déploiement possible de la police locale si la congestion n’était pas résolue.

Enfin, les conditions du relais dépendront également de la météo qui sera scrutée de près. Les dispositions opérationnelles du relais pourraient changer au fur et à mesure que l’événement se déroulera.

Le trajet du relais de la flamme

 

 

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN