French FR English EN Japanese JA Spanish ES

LAMPE TÉMOIN / Technologie

La lampe témoin est aujourd’hui devenu le meilleur moyen d’arbitrer les manches à l’escrime. Elle s’allume lorsque l’un des protagonistes touche son adversaire.

Ce système d’arbitrage électrique est entré en fonction à l’épée et au fleuret dès 1964, mais il a fallu attendre près de vingt ans avant qu’il ne soit également adopté au sabre.

 

Au début toutefois, des défauts d’alimentation temporaire ont créé des problèmes. Ainsi l’escrimeur français Jean-Claude Magnan en sera la victime lors des Jeux de Tokyo 1964. Dommage, il aurait pu remporter la médaille d’or.

 

Après l’adoption d’un système filaire au début des années 2000 où un câble vient se fixer au dos de l’escrimeur et se connecte à l’arme en passant par la manche ainsi qu’à la cuirasse, une nouvelle technologie révolutionne la discipline.

Les escrimeurs sont désormais équipés de petits boîtiers radio de type Bluetooth (photo) qui déclenche une lampe témoin rouge sur le tableau d’affichage lorsque l’un des escrimeurs est touché.

close

Voulez-vous recevoir chaque jeudi, nos articles de la semaine ?

Rien de plus simple, inscrivez-vous à notre newsletter !

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.