French FR English EN Japanese JA Spanish ES

KEINO Kipchoge (1940) Kénya / Athlétisme 🟡2 ⚪️2

Kip Keino est dans les années 1970 un des premiers Africains à s’imposer au firmament de l’athlétisme mondial. Il remporte deux titres consécutifs à Mexico 1968 sur 1500 m et Munich 1972 sur 3000 m steeple.

Inscrit sur 1500, 5000 et 10.000 m à Mexico, le Kényan aurait pu réaliser le triplé s’il n’avait été victime d’une infection de la vessie. Il remportera malgré tout l’or du 1500 et l’argent sur 5000 m devancés par le tunisien Mohammed Gammoudi.

À Montréal, battu pour l’or dans le 1500 m il prend sa revanche sur le steeple et remporte ainsi sa quatrième médaille sur longues distances. Une victoire au 3000 m steeple qui le surprend car il avoue ne pas réussir à bien franchir les haies. Il s’appuie d’ailleurs sur chacune d’elles pour être certain de la franchir correctement, sans l’accrocher. En revanche, entre les obstacles, le Kényan plane et écrase ses adversaires de sa classe.

 

À l’issue de sa brillante carrière, Keino deviendra l’entraîneur de la sélection kényane avant d’occuper le poste de président du Comité National Olympique (CNO) Kényan.

Il a contribué à lutter contre les départs de sportifs pour des pays offrant des ponts d’or aux athlètes.

 

Keino réside dans une ferme de l’ouest du Kénya, où il contrôle et dirige une organisation caritative pour les orphelins. Un temps accusé d’avoir détourné des fonds avec six autres dirigeants sportifs kényans lors des Jeux Olympiques de 2016, il a été lavé de tous soupçons.

close

Voulez-vous recevoir chaque jeudi, nos articles de la semaine ?

Rien de plus simple, inscrivez-vous à notre newsletter !

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.