简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español

HEIL Jennifer (1983) Canada / Ski acrobatique 🟡1 ⚪️1

Impliquée dans plusieurs organisations caritatives, notamment « Parce que je suis une fille » et Right to Play, Jennifer Heil a fait don de 25.000 dollars après sa médaille d’or de Turin 2006 dans l’épreuve du ski de bosses à ces associations.

 

Vainqueur de trois Coupes du monde consécutives entre 2003 et 2006, cette athlète savait se faire aider pour aborder les compétitions dans les meilleures dispositions physiques et morales. Ainsi, elle disposait d’un psychologue du sport, un entraîneur en force athlétique et un thérapeute du sport.

 

Après avoir gagné en 2006, Jennifer a exprimé son désir de créer un programme qui offrirait le même type de soutien dont elle a bénéficié aux autres athlètes canadiens. Son entraîneur et mari, Dominick Gauthier (photo) l’a aidée à construire une structure qui a collecté plusieurs millions de dollars afin de soutenir de nombreux athlètes dans plusieurs sports différents.

C’est ainsi que Jennifer Heil a disposé de sa propre équipe. À l’approche des Jeux olympiques de Vancouver 2010, Heil a remporté les 4 dernières épreuves de la Coupe du monde de ski acrobatique auxquelles elle a participé.

Toujours avec altruisme, elle a choisi de ne pas participer à la dernière épreuve pour donner à ses compatriotes une occasion de se qualifier pour les Jeux.

 

En finale à Vancouver, elle a néanmoins dû concéder la défaite face à l’Américaine Hannah Kearney. Elle semblait totalement désemparée par ce résultat cela d’autant que tout le Canada avait suivi la compétition à la télévision. Elle s’est toutefois remise très vite de cet échec. Son compatriote Alexandre Bilodeau qui s’est imposé chez les garçons, faisait partie de son équipe.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español
Verified by MonsterInsights