Français FR English EN 日本語 JA

État d’urgence prolongé jusqu’à 5 semaines des Jeux

Le Premier ministre japonais Yoshihide Suga a prolongé les mesures de l’état d’urgence jusqu’au 20 juin, soit 5 semaines avant le début des Jeux de Tokyo 2020. Cela concerne les neuf préfectures déjà en état d’urgence.

 

A l’origine, les mesures devaient expirer ce lundi à Tokyo, Aichi, Fukuoka, Kyoto, Hyogo, Hokkaido, Hiroshima, Okayama et Osaka. Mais à la demande de nombreux gouverneurs de ces préfectures, elles sont prolongées jusqu’au 20 juin. Il restera 5 semaines avant la cérémonie d’ouverture des Jeux de  Tokyo 2020, le 23 juillet.

Le premier ministre a pris cette mesure en raison d’une situation « imprévisible » en dépit du nombre de contamination en régression depuis la mi-mai.

 

Les mesures comprennent des restrictions sur les grands magasins et les cinémas. L’heure de fermeture des restaurants est fixée à 20 heures. Les événements sportifs restent sous la jauge des 5000 spectateurs ou le plus souvent 50% de la capacité des sites. Toutefois les gouverneurs peuvent localement décider de mesures plus strictes.

 

Compte tenu de cette décision, la question de savoir si des spectateurs locaux seront autorisés dans les enceintes olympiques a été repoussée à la fin du mois de juin.

 

Le Japon a été critiqué pour la lenteur de son déploiement en terme de vaccination. Toutefois Yoshihide Suga a déclaré lors de sa conférence de presse qu’environ 400.000 vaccinations avaient désormais lieu chaque jour. Le pays vient d’approuver le vaccin Moderna en plus du vaccin Pfizer-BioNtec actuellement déployé dans le pays.

 

Précisons que le président du Conseil européen, Charles Michel, a tenu hier une réunion virtuelle avec Suga. L’Union Européenne s’engageant à livrer au moins 100 millions de doses au Japon cette année.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN 日本語 JA