ESSENTIEL JOUR 2 : La descente homme est reportée

C’est l’une des épreuves-phare aux Jeux olympiques d’hiver et c’est la première médaille attribuée en ski alpin. Aussi les conditions atmosphériques doivent être parfaites. Or, le vent qui sévit depuis plusieurs jours sur Yanqing  et qui a privé une partie des skieurs de reconnaissance hier fait encore des siennes ce matin. Du coup, la descente hommes programmée aujourd’hui est reportée.

Elle pourrait se dérouler demain entre les deux manches du slalom dames.

Les conditions météorologiques sont jugées trop dangereuses. Le vent, qui souffle parfois à plus de 60 km/h rend la partie haute du tracé particulièrement risquée. Des dénivelés obligent les concurrents à produire trois sauts sur ce parcours.


Les bobeuses françaises privées de compétition ?

Les Françaises Margot Bloch et Carla Sénéchal (photo) qualifiée pour la première fois dans l’épreuve du bobsleigh a deux pourraient être privées de compétition.

En cause, une réclamation déposée par la Jamaïcaine, Jazmine Fenlator-Victorian qui estime que la Fédération Internationale de bobsleigh et skeleton (IBSF) aurait attribué les places pour les Jeux sur la base d’un mauvais décompte de points.

Les Jamaïcaines considèrent que les équipes européennes ont pu disputer plus de compétitions que les équipes du reste du monde à cause des difficiles conditions de déplacements en raison du Covid.

 

La plainte a été déposée auprès du Tribunal Arbitral du sport (TAS) qui a installé son antenne à Pékin. Si le tribunal reconnait qu’une erreur a été commise, les jamaïcaines obtiendraient leur billet pour la compétition au détriment de la France.

 

Pour autant, la porte-drapeau jamaïcaine ne souhaite pas l’élimination de l’équipe de France, elle souhaite qu’un équipage supplémentaire soit aligné. « Il devrait y avoir de la place pour une plus grande participation féminine » ajoute t-elle. Les filles ne disposent que de 40 places contre 60 pour les hommes.


Conditions très spartiates pour les isolés

Les organisateurs des Jeux olympiques d’hiver ont été contraints de répondre aux critiques concernant les conditions de quarantaine pour les athlètes qui ont été testés positifs pour COVID-19. Ainsi le chef de mission allemand a décrit la chambre d’isolement où séjournait Eric Frenzel, triple médaillé d’or olympique en combiné nordique, comme « inacceptable ».

Ce dernier demande à que Frenzel soit déplacé dans une pièce plus grande avec une meilleure connexion Wi-Fi et une meilleure qualité de nourriture.

En tout cas, les organisateurs chinois peuvent malgré tout voir une accalmie sur le front des contaminations. 10 cas seulement ont été enregistrés pour la journée d’hier. La veille, les organisateurs avaient recensé 45 cas de COVID-19.


La neige artificielle plébiscitée

Le président du Comité de ski alpin de la Fédération internationale de ski (FIS), l’ancien champion olympique Bernhard Russi, a fait l’éloge de la qualité de la neige à Yanqing. Selon lui, la neige artificielle est l’avenir des épreuves alpines aux Jeux olympiques.

« Je ne suis pas un spécialiste de l’enneigement artificiel. Je suis concepteur de parcours, mais ce que je peux vous dire, c’est que la neige que l’on trouve en ce moment sur les parcours est absolument parfaite. On ne peut pas faire mieux », a déclaré Russi.

 

Russi a précisé avoir reçu des commentaires positifs des skieurs alpins, qui ont dit que la neige et le parcours sont assez faciles à skier. « Ce que signifie facile à skier ? Facile à skier, c’est que vous pouvez faire le virage où vous voulez », a déclaré Russi.

 

On précise que la neige artificielle en compétition n’est pas une nouveauté. Cela fait déjà une dizaine d’années que les skieurs pratiquent le ski dans ces conditions. La plupart du temps, c’est un mélange de neige naturelle et de neige artificielle.

Selon les spécialistes, seule la neige artificielle peut permettre d’obtenir des conditions de ski optimales, car elle est plus compacte et convient donc beaucoup mieux à la puissance que les coureurs peuvent imprimer sur le parcours.


Les médailles du jour

Luge                                  Simple hommes
Patinage de vitesse        5000 m hommes
Saut à ski                          Petit tremplin hommes
Ski acrobatique               Bosses femmes
Ski alpin                            Descente hommes (Reportée)
Ski de fond                       15 km + 15 km hommes

Snowboard                       Slopestyle femmes

🟡 Sadowski Synnott (NZL)

 

 

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Verified by MonsterInsights