简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español

DRESSEL Caeleb (1996) États-Unis : 🟡7

Dressel n’est qu’au début de sa carrière et il est déjà septuple champion olympique avec des titres remportés à Rio 2016 sur 4 x 100 m nage libre et 4 x 100 m quatre nages et sa moisson de médaille à Tokyo 2020.

SpĂ©cialistes tout Ă  la fois de la nage libre et du papillon, il a engrangĂ© la bagatelle de sept mĂ©dailles d’or aux Championnats du monde de 2017 Ă  Budapest et un record de huit mĂ©dailles, dont six d’or, aux Championnats du monde 2019 Ă  Gwangju. Dressel dĂ©tient par ailleurs les records du monde au 100 m papillon et au 50 m nage libre. En dĂ©pit de son jeune âge, Caeleb Dressel a Ă©normĂ©ment travaillĂ© pour parvenir au plus haut niveau.

On le dit mĂ©ticuleux au point de tenir un journal de bord pour amĂ©liorer sa vitesse et sa flottabilitĂ©. Il a Ă©galement Ă©normĂ©ment travaillĂ© ses dĂ©parts et il utilise ses bras pour se donner de l’élan Ă  la diffĂ©rence des autres nageurs. Il devait assurĂ©ment devenir le nouveau hĂ©ros des Jeux de Tokyo 2020… et il Ă©tait Ă  l’heure au rendez-vous.

Caeleb Dressel a remportĂ© le 100 m nage libre oĂą on l’attendait, le 100 m papillon dont il Ă©tait favori et le 50 m nage libre devant le français Florent Manaudou (photo) qui a remportĂ© sa quatrième mĂ©daille olympique.

 

Enfin, comme à Rio quatre ans plus tôt, Caeleb Dressel a complété sa moisson de médaille avec le 4 x 100 m nage libre et le relais 4 x 100 m 4 nages.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español
Verified by MonsterInsights