Français FR English EN Italiano IT

Des Jeux connectés avec Orange

L’opérateur Orange va seul déployer des solutions pour les futurs Jeux olympiques de Paris 2024. Orange a lancé sa conférence « Déployons Paris 2024 », une sorte de préambule avant le coup d’envoi des Jeux Olympiques dans un peu plus de 650 jours.

 

L’opérateur est partenaire premium de l’événement. C’est aussi le prestataire technique. Il aura donc une place centrale pour réussir le pari de la connectivité lors des Jeux. Orange couvre une grande partie de l’hexagone avec la fibre ou la 4G. Demain, il devra relever le défi de connecter au mieux les Jeux au reste du monde.

 

C’est ainsi qu’il devra réaliser les infrastructures nécessaires à la couverture de tous les sites olympiques à Paris et en banlieue, mais aussi à Lille, Marseille, Tahiti et les villes où seront organisées le tournoi de football olympique, réparti sur l’ensemble du territoire. Au total, 120 sites ont été répertoriés comme les lieux de compétition, bien sûr, mais aussi de nombreux espaces urbains, les aéroports, les gares, les centres d’entraînement, etc.

 

Orange devra non seulement servir ses clients, mais également tous les les utilisateurs étrangers qui feront du roaming sur le réseau Orange. Ils pourront utiliser leur téléphone mobile, leur smartphone, leur tablette, même si le réseau de leur opérateur n’est pas disponible.

Orange devra par ailleurs transmettre toutes les données liées à ces Jeux pour les journalistes et les chaînes de télévision.

 

On devine l’immensité du chantier quand on sait que 10 millions de spectateurs seront sur place, 80.000 athlètes et officiels également et que les Jeux seront regardés par près de la moitié de la planète. Orange devra assurer seul ce que 5 opérateurs avaient réalisé lors des Jeux de Tokyo 2020.

D’ores et déjà, plus de 1000 collaborateurs sont mobilisés sur cette opération.

Durabilité et technologie

Ajoutons que les  Jeux de Paris 2024 seront placés sous le signe de la durabilité. Ainsi l’opérateur devra créer des structures pérennes afin de réduire l’impact carbone des installations.

Orange apportera par exemple de la fibre sur des sites de compétition, des centres d’entrainement… qui devront rester en place après les Jeux.

 

Enfin, Orange sera confronté à un défi technologique. Il utilisera pour cela deux technologies : la 5G Broadcast, qui permet de filmer en 4K et de retransmettre la vidéo avec une latence très faible via la 5G.

Il mettra par ailleurs à disposition une nouvelle fonctionnalité de talkie-walkie qui fonctionne via un smartphone connecté en 4G. Outre la possibilité de passer de la voix comme un talkie-walkie traditionnel, il permettra d’envoyer des messages textes de groupe ou de passer de la vidéo pour veiller à la sécurité de tous les participants.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT
Verified by MonsterInsights