Chinese (Simplified) ZH-CN French FR English EN Japanese JA

Les Jeux de Tokyo pour un public japonais !

Un sondage publié mercredi montre que le public japonais n’est toujours pas convaincu de la tenue des Jeux cette année. Mais qu’il se tranquillise, la réunion en visioconférence des organisateurs de Tokyo 2020 ce mercredi serait prochainement de nature à les rassurer.

 

Autour de la table virtuelle au Japon : Seiko Hashimoto pour le comité d’organisation, Yuriko Koike pour la métropole de Tokyo et Tamayo Marukawa pour le gouvernement japonais.  En Europe, Thomas Bach pour le CIO et Alan Parsons pour l’IPC, le comité international paralympique.

Une réunion qui a acté officiellement que la présence d’un public étranger serait décidée avant la fin du mois.

 

Mais plusieurs raisons plaident déjà pour considérer que les Jeux de Tokyo 2020 se dérouleront devant un public exclusivement constitué de personnes vivants au Japon.

 

 

Bach remet l’église au centre du village

La nouvelle présidente du Comité d’organisation des Jeux de Tokyo 2020, Seiko Hashimoto a donc obtenu gain de cause. Elle plaidait pour que cette décision soit prise avant la fin du mois de mars. Le CIO pensait pour sa part que cette décision pouvait attendre avril ou mai.

 

Toutefois le président du CIO, Thomas Bach a lui tenu à rappeler l’essentiel lors de la réunion du jour. « Je pense que nous sommes tous d’accord pour dire que nous allons nous concentrer sur les Jeux », a-t-il déclaré. «Cela signifie principalement les compétitions ». Et pour enfoncer le clou, le président du CIO a ajouté « Nous faisons tout pour assurer la sécurité des Jeux pour tous les participants, mais aussi pour le peuple japonais et la population de Tokyo en particulier », a-t-il dit.

 

Des Jeux sans spectateurs, impensable pour Hashimoto !

 

Reste que Seiko Hashimoto estime que les Jeux olympiques et paralympiques devraient se dérouler devant un public relativement nombreux. Elle l’a dit un peu plus tôt dans la semaine.

 

« Les athlètes se demanderont certainement pourquoi il n’y a pas de supporters uniquement pour les Jeux Olympiques et Paralympiques alors que d’autres compétitions autorisent les spectateurs » a déclaré Hashimoto dans le journal Asahi Shimbun.

 

Il semble donc qu’on se dirige vers une présence de spectateurs aux Jeux, mais en nombre réduit. Selon certaines sources, le gouvernement japonais aurait tendance à limiter les spectateurs de Tokyo 2020 aux personnes vivant au Japon pour assurer la sécurité au milieu de la pandémie de coronavirus.

 

Le sondage qui montre la voie

 

Le pays est inquiet de l’arrivée massive de spectateurs étrangers qui pourrait venir contrarier les excellents chiffres obtenu par le Japon depuis la mise en œuvre de l’état d’urgence début janvier. Dans un pays de 126 millions d’habitants, on compte seulement 3000 contaminations par jour contre 7500 en janvier.

 

C’est dans ce contexte qu’un sondage réalisé par le journal japonais Yomiuri est éclairant. Il indique que 58% des personnes interrogées ne souhaitent toujours pas des Jeux en 2021.

Mine de rien, c’est un progrès !

La nomination de Seiko Hashimoto a un peu changé la donne. Ce chiffre est de 20% inférieur aux sondages d’opinion précédents.

 

Des Japonais qui se sont fait à l’idée que les Jeux auront lieu mais qui restent hostiles à la venue de spectateurs étrangers. S’il devaient être autorisés à y assister, le sondage montre que 91% d’entre eux pensent que leurs allers et venues dans le pays devraient être limités au strict minimum : de leurs hôtels aux enceintes olympiques.

 

LIRE AUSSI ARTICLE du 28 février 2021

Le Japon s’ouvre de nouveau aux athlètes

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.