FrenchEnglishJapaneseSpanish

Comité Olympique CAMEROUN (CMR) : 🟡 3 ⚪️ 1 🟤 2

Mais le Cameroun dispose également d’une athlète d’exception, la double championne olympique Françoise Mbango Etone. Elle remporte le titre du triple saut à Athènes 2004 et confirme quatre ans plus tard sa performance aux Jeux de Pékin.

Le Cameroun a participé pour la première fois aux Jeux Olympiques en 1964, un an après la création de son comité olympique. Depuis, le pays a envoyé des athlètes pour participer à tous les Jeux olympiques d’été. Toutefois, la nation s’est retirée des Jeux olympiques d’été de 1976 après trois jours de compétition, pour se joindre au vaste boycott africain en réponse à la participation de la Nouvelle-Zélande, qui entretenait encore des liens sportifs avec l’Afrique du Sud.

Surnommée comme leurs aînés « les lions indomptables » et plusieurs fois consacrés meilleurs footballeurs d’Afrique, l’équipe de football qui s’impose dans le tournoi olympique de Sydney 2000 prend le nom de « lionceaux indomptables ». Ces footballeurs permettent au continent africain de conserver le titre olympique gagné par le Nigeria à Atlanta 1996. La victoire est acquise aux tirs au but face à l’Espagne. Leur héros s’appelle Kameni, il est gardien de but et il a seulement 17 ans.

Mais le Cameroun dispose également d’une athlète d’exception, la double championne olympique Françoise Mbango Etone. Elle remporte le titre du triple saut à Athènes 2004 et confirme quatre ans plus tard sa performance aux Jeux de Pékin.

Le Cameroun a participé pour la première fois aux Jeux Olympiques en 1964, un an après la création de son comité olympique. Depuis, le pays a envoyé des athlètes pour participer à tous les Jeux olympiques d’été. Toutefois, la nation s’est retirée des Jeux olympiques d’été de 1976 après trois jours de compétition, pour se joindre au vaste boycott africain en réponse à la participation de la Nouvelle-Zélande, qui entretenait encore des liens sportifs avec l’Afrique du Sud.

Surnommée comme leurs aînés « les lions indomptables » et plusieurs fois consacrés meilleurs footballeurs d’Afrique, l’équipe de football qui s’impose dans le tournoi olympique de Sydney 2000 prend le nom de « lionceaux indomptables ». Ces footballeurs permettent au continent africain de conserver le titre olympique gagné par le Nigeria à Atlanta 1996. La victoire est acquise aux tirs au but face à l’Espagne. Leur héros s’appelle Kameni, il est gardien de but et il a seulement 17 ans.

Mais le Cameroun dispose également d’une athlète d’exception, la double championne olympique Françoise Mbango Etone. Elle remporte le titre du triple saut à Athènes 2004 et confirme quatre ans plus tard sa performance aux Jeux de Pékin.

Le Cameroun a participé pour la première fois aux Jeux Olympiques en 1964, un an après la création de son comité olympique. Depuis, le pays a envoyé des athlètes pour participer à tous les Jeux olympiques d’été. Toutefois, la nation s’est retirée des Jeux olympiques d’été de 1976 après trois jours de compétition, pour se joindre au vaste boycott africain en réponse à la participation de la Nouvelle-Zélande, qui entretenait encore des liens sportifs avec l’Afrique du Sud.

close

Voulez-vous recevoir chaque jeudi, nos articles de la semaine ?

Rien de plus simple, inscrivez-vous à notre newsletter !

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.