FrenchEnglishJapaneseSpanish

COMITÉ OLYMPIQUE AUTRICHE (AUT) : 🟡82 ⚪️114 🟤123

C’est aux Jeux d’hiver et particulièrement en ski alpin que l’Autriche s’est illustrée aux Jeux avec des champions de la valeur de Toni Sailer ou Anne – Marie Moser-Proell. L’Autriche possède une grande école de descendeurs. Elle a remporté plus de 220 médailles dans les disciplines hivernales comme le ski certes, mais aussi le patinage artistique, le combiné nordique, la luge ou le saut à ski.

 

Vue panoramique d’Innsbruck depuis le sommet du tremplin de saut à ski

Ce pays a accueilli à deux reprises les Jeux d’hiver en 1964 et Innsbrück 1976 dans le Tyrol. La deuxième fois, c’était au pied levé, après le retrait de la ville américaine de Denver.

C’est en 1964 que la luge entre au programme olympique. En 1976, la danse fait son entrée au programme lors des épreuves de patinage artistique.

Moins performant l’été

Reste que l’Autriche, pays de montagne par excellence et qui ne compte pas le moindre kilomètre de côte aura défrayé la chronique à Sydney 2000 en remportant deux médailles d’or dans une discipline où ce pays n’était pas attendu : la voile. Les Autrichiens s’imposent en Tornado et en planche à voile.

Reste qu’aux Jeux d’été où les Autrichiens ont assuré une participation depuis l’origine des Jeux modernes, sauf en 1920 en raison de leur exclusion temporaire du mouvement olympique pour faits de guerre, les autrichiens n’ont obtenu qu’une centaine de médailles.

close

Voulez-vous recevoir chaque jeudi, nos articles de la semaine ?

Rien de plus simple, inscrivez-vous à notre newsletter !

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.